La piqûre de rappel

Trouver les mots clés utilisés par vos clients

Posté par Willy Fontugne on 14/03/17 10:53
Willy Fontugne
Retrouvez-moi sur :

Choisir les mots clés pour un site web.jpg

C'est un secret pour personne, qu'il s'agisse de référencement naturel (SEO), de référencement payant (SEA) ou de contenus destinés aux réseaux sociaux, les mots clés sont la base de la visibilité sur le web

Construire un site internet sans en tenir compte revient à bâtir une maison sans aucune route pour y mener. En d'autres termes, les moteurs de recherche connaitront le site mais ne le positionneront pas dans les résultats. Alors comment trouver les mots clés à exploiter ?

Connaitre son audience

Un site n'est pas là pour faire beau ou plaire au patron (ceci dit, il faudra bien). C'est avant tout un vecteur de business. La première étape est donc de définir ses objectifs. Ces derniers varient en fonction des publics visés. 

Prenons par exemple une marque vendant des plaquettes de freins via un réseau de distributeurs (centres auto, garages…). Les cibles du site peuvent être :

  • les distributeurs (les clients directs)
  • les automobilistes ayant acheté ou souhaitant acheter des plaquettes de freins (les utilisateurs finaux)
  • les fournisseurs de la société
  • les banques et autres institutions etc.

Chacune de ces cibles a des besoins différents. Si on prend la cible « clients directs», ses besoins peuvent être la nécessité de connaître un tarif, de commander en ligne ou de faire appel au service commercial. Les objectifs associés seront donc la consultation du catalogue, le passage d’une commande en ligne ou encore l’envoi d’une demande d’information au service commercial.

La 1ère démarche est donc d'identifier les cibles que vous visez, de définir leurs besoins et de déterminer les objectifs associés.

Comprendre comment s’exprime chaque cible

Une fois identifiées, Il s’agit de comprendre comment s’exprime chacune des cibles. A chacun des besoins évoqués plus haut correspond un groupe de mots ou d'expressions utilisés lors d'une recherche sur le web. Dans l’exemple précédent, un client direct voulant connaître un tarif saisira éventuellement « prix plaquettes freins marque x » dans son moteur de recherche. 

Attention, la cible ne s’exprime pas toujours avec les mêmes mots que le professionnel. Un ophtalmologiste va parler de chirurgie réfractive, mais un patient utilisera plutôt le terme « opération laser ». Un maçon va parler d'ouverture, son client d'une fenêtre ou d'une porte etc.

Nous avons donc :

Cible 1 = Besoins 1, 2 etc. = Groupes de mots 1, 2 etc.

Cible 2 = Besoins 3, 4 etc. = Groupes de mots  3, 4 etc.

A ce stade, il est important de se projeter dans le futur site où on aura idéalement :

Un besoin = un groupe de mots clés = 1 page du site web

Lister les expressions employées pour chaque besoin

Il reste à déterminer les mots clés dans chacun des groupes identifiés.

Voici 3 méthodes complémentaires à mettre en œuvre :

Les informations terrain :

C’est le premier réflexe : être à l’écoute de la cible concernée en notant la façon dont elle s’exprime sur le terrain, auprès des commerciaux, du service client etc.

Utiliser les outils Google :

Google offre de nombreuses possibilités d’enrichir la liste :

  • Google adwords : si vous possédez un compte adwords, l’outil de planification accessible via « outils » va permettre de compléter la liste.
  • Google suggest : lorsque vous commencez à saisir une requête dans Google, ce dernier suggère alors des mots complémentaires correspondants aux expressions les plus recherchées. Une astuce consiste à mettre « * » devant la requête, vous obtenez ainsi les expressions complémentaires qui incluent les mots clés.
  • Recherches associées bas de page : lorsque que vous êtes sur une page de résultats de recherche, Google suggère des expressions associées en bas de la page.
  • D’autres outils tels que Uberssuggest ou Answerthepublic sont également très utiles pour rechercher des expressions complémentaires.

Espionner les concurrents :

Et si vous regardiez du côté des concurrents déjà bien référencés ? Là aussi, il existe des outils extrêmement efficaces et partiellement gratuits :

  • Screamingfrog SEO spider scanne le site des concurrents et permet de relever les expressions utilisées dans les balises titre et les balises H1, fondamentales pour le référencement naturel.
  • Semrush ou Insight Yooda sont des outils très complets pour espionner la stratégie de référencement naturel et les campagnes Adwords des concurrents.

Mais que faire ensuite ?

Rappelez-vous, à chaque besoin correspond un groupe de mots clés et on a :

Un besoin = un groupe de mots clés = 1 page du site web

Chaque groupe est constitué d’une expression prioritaire et de 4 ou 5 expressions secondaires.

Les expressions prioritaires sont celles sur lesquelles vous choisissez de positionner la page web concernée. C’est un compromis entre le volume de recherche mensuel sur cette expression (obtenu avec l’outil de planification de mots clés Google) et la concurrence sur cette expression (évaluée grâce au nombre de résultats annoncés par Google lorsque vous saisissez l’expression dans le moteur).

Les expressions secondaires correspondent à des variantes saisies moins fréquemment mais tout aussi importantes.

Il ne faut donc pas chercher à optimiser une page uniquement sur les expressions prioritaires mais construire des contenus diversifiés mêlant expressions prioritaires et secondaires. Vous souhaitez plus de détails ? Vous lez trouverez trouverez dans cet article :  "Comment intégrer les mots clés dans un site web".

New Call-to-action

 

Thématique : Référencement naturel (SEO)