La piqûre de rappel

RGPD et Inbound Marketing

Posté par Willy Fontugne on 20/09/19 16:10
Willy Fontugne
Retrouvez-moi sur :
Personnal data

Toute stratégie Inbound Marketing s’articule autour des données collectées lors de l’interaction entre un client potentiel et les contenus web d’une entreprise. Une grande partie de ces données sont des données à caractère personnel nom, prénom, adresse e-mail, numéro de téléphone etc.

Entré en vigueur en mai 2018, le règlement européen sur la protection des données (RGPD) s’applique donc à la démarche Inbound, et ce, quelque soit le secteur : B2B ou B2C.

1 - RGPD : les 3 principes fondamentaux à retenir

Bien que relativement dense, le RGPD repose sur 3 principes fondamentaux :

  • L'utilisation des données : exploiter les données personnelles des internautes implique leur consentement explicite. Dans le même temps, ces derniers doivent être informés de l’usage exact qui va être fait de ces données (par exemple envoyer une newsletter).
  • L'utilité des données : les données collectées et leur utilisation doivent répondre à un objectif clair et précis (par exemple prospection ou fidélisation).
  • L'accès aux données : quiconque doit avoir accès à ses données pour demander une rectification, une modification ou encore leur suppression.

La question est donc d’intégrer ces règles dans les campagnes Inbound Marketing.

2 - Inbound Marketing et RGPD

Par essence, Inbound Marketing et RGPD partagent la même philosophie.

Avant d’être formalisé par les fondateurs d’Hubspot, l’inbound marketing a été théorisé par Seth Godin avec le « permission marketing ». Ce processus consiste à obtenir la permission expresse de quelqu’un pour lui envoyer des informations pertinentes.

Cette notion de permission est directement liée au consentement explicite évoqué dans le paragraphe précédent.

En pratique, les actions à mettre en œuvre pour intégrer les exigences du RGPD à votre stratégie Inbound Marketing au RGPD se situent à 3 niveaux.

2.1 - La base de données :

La base de données des contacts (prospects et clients) est au cœur du sujet.

Dans un premier temps, Il s’agit de supprimer les contacts n’ayant pas consenti à recevoir de communication ou d’obtenir leur consentement. Le RGPD impose d’apporter la preuve que ces contacts ont accepté de recevoir des informations.

Dans un deuxième temps, une confirmation explicite doit être intégrée aux formulaires pour toutes les communications marketing.

RGPD Inbound

Attention, les données personnelles ne doivent pas être conservées de façon indéfinie dans la base : une durée de conservation doit donc être déterminée en fonction de l’objectif ayant conduit à la collecte de ces données.

La CNIL recommande par exemple que les coordonnées d'un prospect qui ne répond à aucune sollicitation pendant 3 ans soient supprimées.

Pour finir, il est obligatoire de sécuriser les données en minimisant les risques de piratage ou de perte.

2.2 - Les contenus web et les e-mails :

Le RGPD incite les marques à créer des contenus pertinents, ciblés et personnalisés afin d’échanger les données personnelles contre des informations à forte valeur ajoutée. Ces échanges ont principalement lieu sur :

  • Le site web

Lors d’une 1ère visite, un bandeau ou un pop-up doivent indiquer la nature des cookies utilisés et permettre d’obtenir un consentement actif. Les pieds de page du site doivent donner accès aux mentions légales et à la politique de confidentialité. Cette dernière indique les règles d’utilisation des données personnelles.

  • Les formulaires

Les formulaires du site doivent intégrer une demande de permission pour utiliser les données personnelles. Attention, il est interdit d’utiliser des cases pré-cochées (opt out).

optin rgpd

  • Les e-mails marketing (newsletters...)

Tous les e-mails marketing doivent proposer un lien de désabonnement permettant d’être supprimé de la base de données de contact.

2.3 - Les outils et les prestataires :

Toutes les actions évoquées précédemment seront inutiles si les outils utilisés dans votre stratégie Inbound ne sont pas en conformité avec le RGPD.

Il est donc nécessaire de travailler avec des moyens adaptés : outils e-mailing, de marketing automation, CRM etc. Ces derniers doivent permettre de gérer les contacts et leurs données selon les exigences du règlement (désabonnements etc.) et ce en garantissant le niveau de sécurité exigé.

Vous souhaitez en savoir plus sur l'Inbound Marketing ? Profitez d'un entretien découverte gratuit avec un de nos experts !

 

Thématique : Inbound Marketing